KASU IKASTOLAK KEXU !!!!

Pourquoi la présente mobilisation ?

Malgré la convention tripartite signée Le Ministère de l’Education Nationale, l’Office public de la langue Basque et Seaska, cette convention n’a jamais été respectée à 100 %, puisqu’à ce jour Seaska prend à sa charge 10 postes d’enseignants.Pour la rentrée 2018, si la convention était respectée, 25 postes seraient nécessaires (les 10 supportés par SEASKA + 15 nouveaux) pour prendre en charge les 230 élèves supplémentaires attendus, Or AUCUN poste d’enseignant ne serait alloué !

La fédération des « ikastola » réclame des moyens à la hauteur de son développement, l’ouverture administrative de classes de secondes et premières ont été refusées pour 2018. Les parents se mobilisent car sont inquiets de perdre la qualité d’enseignement qu’ils ont eue jusqu’alors pour leurs enfants !

Nous ne comprenons pas l’objectif de l’Education Nationale de casser cette dynamique en place depuis près de 30 ans ?

Vous êtes tous concernés ! Si le système des ikastola n’était pas préservé, les écoles publiques déjà surchargées devraient absorber demain ces 3500 élèves de plus !

Sans parler de la disparition d’un système éducatif exceptionnel et de la mort de notre belle langue ancestrale ! Les autres fédérations DIWAN (Bretagne), CALENDRETAS (Occitanie), BRESSOLA (Catalogne) et ABCM (Alsace) sont dans le même cas.

Parents, enseignants, citoyens, élus, enseignants, Mobilisons-nous !

Bienvenue !

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site Internet de l’Ikastola (école maternelle et primaire en langue basque) de Bidart-Guéthary-Ahetze-Arbonne.

Sa visite vous permettra de répondre aux questions que vous vous posez sur notre établissement, ses locaux et la pédagogie de son enseignement reconnue par le Ministère de l’Education Nationale.

Si toutefois des questions persistaient, n’hésitez pas à nous contacter.